Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît (Mt 6, 33) -  www.blaisebicaba.bf

Que faire pour ne pas succomber à la séduction ?

On peut être tenté, mais on ne doit pas succomber. Et pour ne pas succomber à la tentation, le Christ nous a montré la voie à suivre. Lui-même a été tenté, mais il n'a pas succombé. Les trois évangiles synoptiques racontent la tentation du Christ au désert (cf. Mt 4, 1-11; Mc 1, 12-13; Lc 4, 1-13).

La première tentation

Quand Jésus est revenu de son jeûne de 40 jours, le démon s'approche de lui. Ah, tu as faim, tu peux transformer les pierres en pain. Bien sûr, Jésus a le pouvoir de le faire. Mais le Seigneur lui répond : « L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche du Seigneur ». C'est une citation de l'Ancien Testament (cf. Dt 8, 3). Ce Jésus qui lui parle est la Parole de Dieu incarnée. C'est la Parole de Dieu qui a créé tout ce qui existe : tout s'est fait par lui, et sans lui rien n'a été fait. L'Ennemi a compris mais il refuse de s'avouer vaincu et change de sujet.

L'homme pour ne pas succomber à la séduction doit s'attacher à la Parole qui est le Christ lui-même. Le Christ n'est pas seulement cette Parole, mais la Parole faite chair, devenue le Pain Vivant, l'Eucharistie. Celui qui s'attache au Christ, à sa parole, qui se nourrit de l'Eucharistie peut être tenté par l'adversaire mais il ne succombera pas. Naturellement, pour recevoir la sainte Communion, il ne faut pas être en état de péché grave puisque « quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s'il ne discerne le Corps. Voilà pourquoi il y a parmi vous beaucoup de malades et d'infirmes, et que bon nombre sont morts » (1 Co 11, 27-30).

Un chrétien qui ne vit pas de la parole de Dieu, qui ne vit pas de l'Eucharistie, est fragilisé. C'est ceux qui ne prient pas, qui ne vont pas à la messe ou qui y vont occasionnellement ou bien encore qui s'obstinent dans les situations irrégulières (concubinage, etc.). Leurs préoccupations, ce sont les plaisirs de ce monde : manger, boire, se distraire, le sexe, etc. Notre première distraction doit être la parole de Dieu. Ne nous laissons pas aller aux plaisirs terrestres. Le Christ nous a donné justement le pain de chaque jour pour refaire nos forces. Que notre ventre ne devienne pas notre dieu, nous dit saint Paul : « ils ont pour dieu leur ventre et mettent leur gloire dans leur honte ; ils n'apprécient que les choses de la terre » (Ph 3, 19; cf. Rm 16, 18). Non. Ne faisons pas tout pour le ventre, ou pour le plaisir uniquement. Ceux qui font cela, pervertissent leurs esprits. Ils agissent contre Dieu et deviennent des démons. Ils font tout, jusqu'à se permettre des formes inhumaines de plaisir comme l'inceste, l'homosexualité, la zoophilie, etc.

Lorsqu'on parle de mariage pour tous, du mariage des homosexuels, quel gain y a-t-il en cela ? Serait-ce pour fonder une famille à la gloire de Dieu ? Est-ce un couple qui reflète la gloire de Dieu ? Entre les deux, serait-ce de l'amour ? Ils sont pires que les bêtes. Même les bêtes ne font pas ainsi. C'est une perversion de l'esprit selon laquelle tout est bon, y compris lorsqu'on s'oppose ouvertement à la Parole de Dieu. Or, c'est l'Ennemi qui va justement contre la Parole de Dieu. S'ils s'étaient nourris de la parole de Dieu, ils ne seraient pas allés dans ce sens. "Homme et femme il les créa" (Gn 1, 27). Mais pour eux, non. Dieu les créa et chacun peut choisir librement son genre, son partenaire sexuel. C'est aller contre Dieu, contre la volonté de Dieu. C'est aller pour la destruction de l'homme.

Quand on ne s'attache pas au Christ, quand on ne se nourrit pas de sa parole qui transforme et convertit, lorsqu'on ne se nourrit pas de l'Eucharistie, on est facilement ballotté.

La seconde tentation

L'Ennemi amène le Seigneur au-dessus de la montagne. D'un coup d’œil lui fait voir tout ce qu'il y a comme richesses et lui dit : « Ah, toutes ces richesses t'appartiennent si tu te prosternes pour m'adorer ». Mais Jésus répond : « Ah, Dieu seul tu adoreras ! »

Qu'est-ce qui nous entraîne ? Les gens se laissent aller à la recherche effrénée de l'argent, des richesses de ce monde. Ici le Seigneur nous enseigne plutôt le détachement par rapport aux richesses de ce monde. Le détachement ! Quand nous ne vivons pas un certain détachement aux richesses de ce monde, l'Ennemi nous prend facilement. Aujourd'hui, qu'est-ce que l'homme ne fait pas pour être riche ? Il y a du tout : les détournements, les vols, prostitution, corruption, les richesses basées sur le sang : on tue, on pratique des avortements, on fait des pactes de sang, juste pour amasser. C'est de l'égoïsme. Celui qui vit de cette façon est une proie facile pour le démon qui lui suggérera toujours d'acquérir encore plus de biens matériels. Dieu a créé l'homme, mais Dieu ne nous a pas destinés à être esclaves des richesses. Il faut que nous vivions un certain détachement.

Dans le livre des Proverbes, il y a cette prière : « Seigneur, ne me donne ni pauvreté ni richesse, laisse-moi goûter ma part de pain, de crainte que, comblé, je ne me détourne et ne dise: "Qui est Yahvé ?" Ou encore, qu'indigent, je ne vole et ne profane le nom de mon Dieu » (Pr 30, 8-9). Cela rejoint la prière du Notre Père : Donne-nous notre pain quotidien, et cela nous suffit. Ce n'est pas donne-nous le pain d'aujourd'hui et de demain. Parce qu'on fait confiance à Dieu pour le lendemain. Et « à chaque jour suffit sa peine » (Mt 6, 34).

Le chrétien qui vit ainsi dans le détachement, qui se laisse guider par le Seigneur, peut échapper à la tentation. Il ne succombe pas facilement à la tentation. Quand on voit ce qui se vit dans le monde, dans nos pays comme au niveau international c'est inquiétant : on se tue, on envoie des armes, on tue, on encourage l'avortement, l'utilisation des contraceptifs qui sont presque tous abortifs, juste pour amasser. Quelle horreur ! La vie de l'homme ne dit plus rien. L'homme devient un objet. On tue sans cœur. Le ciel tremble. Et Satan rit. Or, « les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l'étang brûlant de feu et de soufre : c'est la seconde mort » (Ap 21, 8).

La troisième tentation

Jésus est conduit sur le toit du temple et Satan lui dit de sauter : Ah, les anges vont te prendre. Bien-sûr, c'est écrit dans le Psaume 91(90), 11-12. Mais Jésus refuse en disant : « Arrière Satan », comme pour lui dire : « je suis Dieu et je me suis fait homme ». Ici c'est l’orgueil qui est en jeu. Qui ne veut pas les honneurs, le pouvoir ? Et quand on voit tout ce qui se passe, tout se ramène à soi : c'est moi, moi, moi. L'orgueil et la recherche des honneurs sont destructeurs. En recherchant ces honneurs, on piétine l'autre. Ce que le Seigneur nous enseigne là c'est l'humilité. Et quand un homme accepte de vivre dans l'humilité, il se constitue une barrière puissante contre l'Ennemi.

 

À partir de ces 3 tentations, le Seigneur nous enseigne comment ne pas succomber aux tentations. C'est en s'attachant à lui comme Parole de Dieu, en se nourrissant de lui Eucharistie, Pain Vivant, en vivant un certain détachement par rapport aux biens de ce monde et en essayant d'être humble. L'Ennemi va nous tenter, mais nous ne succomberons pas. Le péché nous aveugle il est vrai, mais le Seigneur est la lumière. Et avec sa lumière nous voyons la lumière (cf. Ps 36(35), 10).

Pin It

Commentaires  

0 #3 MEDA Hervé 24-02-2019 01:37
Je rend grâce à Dieu Miséricordieux qui m'a permis de tomber sur ce site aujourd'hui. Je recherchais lacté de foi. C'est l'une des prière que mon confesseur d'aujourd'hui m'a demandé de récit comme je le connaissais pas j'ai lancer la recherche sur le net et voila que le Seigneur m'a conduis sur ce site pour étancher ma soif de la vérité. Que le maître de la mission pourvoit aux besoins de votre mission. Amen soyeux richement béni.
Citer
0 #2 Tarnagda Farida 11-11-2018 17:15
Papy bicaka je vous admire tellement puisse notre doux seigneur Jésus vous cein toujours de force dans votre mission.de nos jours nous rencontrons beaucoup de faux guide.maos en vous es la sainteté la sagesse la grâce et l'amour même de dieu et pour Dieu.soyer toujours béni dans la providence paix joie et amour du seigneur le Christ JÉSUS.merci
Citer
0 #1 Nathalie Cornélia 11-09-2018 10:14
Je suis tombée sur ce site en cherchant l'évangile du jour, par hasard, mais qu'est ce que je dis ? c'est l'Esprit dde Dieu qui m'y a mené. Vous faites un travail important, Dieu vous bénisse !!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© 2017 Abbé Blaise Bicaba

Please publish modules in offcanvas position.