Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît (Mt 6, 33) -  www.blaisebicaba.bf

Les armes du combat spirituel

Jésus a déclaré que le Royaume de Dieu souffre violence et seuls les violents peuvent y entrer (cf. Mt 11, 12). D'où la nécessité d'être de violents combattants. Nos ennemis, ce ne sont pas des êtres humains. D'ailleurs, Jésus nous a laissé ce commandement qui n'existe dans aucune autre religion : « Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ? » (Mt 5, 44-47).

Nos ennemis, c'est Satan et ses anges, qui ayant refusé de servir Dieu et s'étant vus dépossédés du ciel, s'en prennent aux créatures bien-aimées de Dieu, les hommes. Ils cherchent à nous entraîner à leur suite dans la désobéissance de Dieu, afin de nous rendre malheureux déjà sur cette terre, et de gagner le plus grand nombre de disciples avec eux dans le feu de l'enfer, pour l'éternité.

Dans sa lettre aux Éphésiens, saint Paul liste les armes dont le chrétien dispose pour mener le combat spirituel contre les différentes catégories d'anges déchus, Satan et ses subalternes, à savoir les Principautés, les Puissances, les Régisseurs de ce monde de ténèbres. Les démons ont aussi leur hiérarchie, de même que chez les anges, il y a les anges et les archanges. Saint Paul parle du combat en ces termes :

« En définitive, rendez-vous puissants dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l'armure de Dieu, pour pouvoir résister aux manœuvres du diable. Car ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes. C'est pour cela qu'il vous faut endosser l'armure de Dieu, afin qu'au jour mauvais vous puissiez résister et, après avoir tout mis en œuvre, rester fermes. Tenez-vous donc debout, avec la Vérité pour ceinture, la Justice pour cuirasse, et pour chaussures le Zèle à propager l’Évangile de la paix ; ayez toujours en main le bouclier de la Foi, grâce auquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais ; enfin recevez le casque du Salut et le glaive de l'Esprit, c'est-à-dire la Parole de Dieu. Vivez dans la prière et les supplications ; priez en tout temps, dans l'Esprit ; apportez-y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints » (Ep 6, 10-18).

Saint Paul s'appuie sur la composition de l'armure d'un soldat de l'armée romaine pour en faire une application dans la vie chrétienne : le bouclier, le casque, le ceinturon, etc. Il y a des armes défensives, pour se protéger, et des armes offensives pour attaquer. Parcourons-les.

Pin It

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© 2017 Abbé Blaise Bicaba

Please publish modules in offcanvas position.