Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît (Mt 6, 33) -  www.blaisebicaba.bf

Conclusion générale

Au terme de ce parcours, on devrait pouvoir s'approprier ces extraits du Psaume 119(118) :

Heureux les hommes intègres dans leurs voies
qui marchent suivant la loi du Seigneur !
Heureux ceux qui gardent ses exigences,
ils le cherchent de tout cœur !

Jamais ils ne commettent d'injustice.
ils marchent dans ses voies.
Tes commandements, je les observe :
ne m'abandonne pas entièrement.


Je fais repasser sur mes lèvres
chaque décision de ta bouche.
Je trouve dans la voie de tes exigences
plus de joie que dans toutes les richesses.
Je veux méditer sur tes préceptes
et contempler tes voies.
Je trouve en tes commandements mon plaisir,
je n'oublie pas ta parole.

Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ;
à les garder, j'aurai ma récompense.
Montre-moi comment garder ta loi,
que je l'observe de tout cœur.
Guide-moi sur la voie de tes volontés,
là, je me plais.
Incline mon cœur vers tes exigences,
non pas vers le profit.
Détourne mes yeux des idoles :
que tes chemins me fassent vivre.

Je surpasse en habileté mes ennemis,
car je fais miennes pour toujours tes volontés.
Je surpasse en sagesse tous mes maîtres,
car je médite tes exigences.
Des chemins du mal, je détourne mes pas
afin d'observer ta parole.
Qu'elle est douce à mon palais ta promesse :
le miel a moins de saveur dans ma bouche  !

 

C'est la même chose que saint Paul dit dans sa lettre aux Romains :

« Qui nous séparera de l'amour du Christ ? La tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, les périls, le glaive ? Selon le mot de l’Écriture : à cause de toi, l'on nous met à mort tout le long du jour ; nous avons passé pour des brebis d'abattoir. Mais en tout cela nous sommes les grands vainqueurs par celui qui nous a aimés. Oui, j'en ai l'assurance, ni mort ni vie, ni anges ni principautés, ni présent ni avenir, ni puissances, ni hauteur ni profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur (Rm 8, 35-39).

Tout cela se résume en ces termes : Jésus ou rien !

Pin It

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© 2017 Abbé Blaise Bicaba

Please publish modules in offcanvas position.