Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît (Mt 6, 33) -  www.blaisebicaba.bf

Le 3ème commandement : Tu sanctifieras le jour du Seigneur

Avant la venue de Jésus, les Juifs se reposaient le jour du sabbat qui était le samedi. Dès la résurrection de Jésus, les premiers chrétiens ont adopté comme jour de repos le dimanche encore appelé jour du Seigneur. On en fait une obligation mais c'est surtout pour l'homme. Que l'homme se repose ou qu'il ne se repose pas, qu'est-ce que cela donne à Dieu ? Que nous prions ou que nous ne prions pas, qu'est-ce que nous apportons à Dieu ? Qu'est-ce que nous ajoutons ou retranchons à son infinie grandeur ? Dieu reste Dieu comme dit une préface de la messe : « Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, tu n'as pas besoin de notre louange, et pourtant c'est toi qui nous inspires de te rendre grâce : nos chants n'ajoutent rien à ce que tu es, mais ils nous rapprochent de toi, par le Christ, notre Seigneur » (4ème Préface commune).

Se reposer le dimanche, aller à la messe c'est seulement à l'homme que cela sert. Dieu est là pour nous. Celui qui s'approche de lui bénéficie de ses grâces. Celui qui s'éloigne de lui se perd.

À quoi servent le dimanche et les fêtes d'obligation (Noël, Ascension, Assomption, Toussaint) ? C'est pour nous permettre de nous reposer, d'être tranquille et d'aller vers Dieu, d'aller vers celui qui nous a créés, celui qui est Amour, celui qui est la Vie. C'est comme une batterie déchargée que l'on branche à un générateur pour lui donner de l'énergie. Il en est de même lorsque nous partons vers Dieu. Il ne fait que nous combler de bénédictions. Par conséquent, ne serait-ce qu'une fois par semaine, faisons l'effort d'aller vers lui, pour qu'il nous recharge de son amour, de sa paix. C'est de cette façon que nous allons pouvoir affronter tranquillement la semaine, le quotidien de la vie avec ses joies et ses difficultés. C'est Dieu qui nous donne tout. Sans lui, nous ne pouvons rien faire (cf. Jn 15, 5).

Quand on se dit qu'on n'a pas le temps le dimanche pour aller à la messe, qu'est-ce qu'on fait à la place ? En Europe, beaucoup préfèrent le sport à la messe. Ils n'ont pas le temps pour aller à la messe mais ils ont le temps pour amener les enfants faire le sport. C'est parce que ce n'est pas important pour eux. Sinon, ils iraient à la messe puis ils iraient au sport. Pour eux, c'est la distraction qui compte. L'Ennemi par ce moyen a réussi à les détourner de Dieu et de la messe où ils pourraient avoir des forces pour lutter contre le mal. C'est parce qu'eux-aussi se sont détournés de Dieu. C'est pourquoi le dimanche ne leur dit plus rien. Les églises se vident. On ferme des églises, on les transforme en musée, en dancing, etc.

Une fois de plus, le dimanche est fait pour l'homme, pour son bien. Quand on voit le troisième commandement comme une obligation, on se fait du tort. Celui qui ne va pas à la messe, il n'enlève rien à Dieu. Ce jour-là est fait pour que l'homme puisse être avec sa famille, prendre part aux événements sociaux, qu'il puisse aller prier, qu'il soit en contact avec son Créateur, celui qui nous recharge, celui qui nous libère de nos fardeaux, etc. Jésus a dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes » (Mt 11, 28-29). Si on ne part pas vers lui, comment nous allons nous décharger ? Où allons-nous trouver le soulagement ? Comment avoir le repos de nos cœurs ? Le dimanche est le jour par excellence pour nous d'aller vers le Seigneur, de décharger nos fardeaux et avoir le repos près de lui. Donc, faisons tout pour aller à la messe au moins les dimanche et les fêtes d'obligation. Et surtout soyons à l'heure et décemment habillé.

Pin It

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© 2017 Abbé Blaise Bicaba

Please publish modules in offcanvas position.