Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît (Mt 6, 33) -  www.blaisebicaba.bf

Généralités sur les 10 commandements

Les dix commandements sont importants pour le chrétien. Si Dieu les a donnés, c'est pour le bien de l'homme. Leur respect permet déjà une existence saine et heureuse sur terre.

Lorsque le jeune homme riche demande à Jésus ce qu'il doit faire pour avoir la vie éternelle, Jésus lui répond en citant les dix commandements : « si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements … Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Mt 19, 17-19). C'est pourquoi les péchés liés aux dix commandements sont des péchés graves, des péchés mortels, parce qu'ils conduisent à la seconde mort, l'enfer (cf. Ap 10, 14). En effet, celui qui meurt en état de péché grave sans s'être repenti, se ferme lui-même les portes du ciel.

Être chrétien, c'est appartenir au Christ. Or, le Christ lui-même a dit : « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime ; or celui qui m'aime sera aimé de mon Père ; et je l'aimerai et je me manifesterai à lui. Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles » (Jn 14, 21.24). Ainsi donc, respecter les dix commandements et enseigner aux autres à les respecter est une preuve d'amour pour Dieu. Ceux qui vivent habituellement dans le péché ne peuvent pas dire qu'ils aiment Dieu. Ils se mentent à eux-mêmes.

Pour recevoir la communion, il faut être en état de grâce, c'est-à-dire qu'on ne doit pas avoir conscience d'être en état de péché grave. Si on a péché, il est nécessaire de se confesser pour avoir ses péchés effacés avant de communier. Communier en état de péché grave est très grave. C'est un sacrilège. Car le Corps du Christ est sacré, et on doit s'en approcher avec un cœur pur. Autrement on se condamne : « quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe ; car celui qui mange et boit, mange et boit sa propre condamnation, s'il ne discerne le Corps. Voilà pourquoi il y a parmi vous beaucoup de malades et d'infirmes, et que bon nombre sont morts » (1 Co 11, 27-30).

Vivre selon les commandements de Dieu n'est pas hors de notre portée. Comme le dit saint Paul, « aucune tentation ne vous est survenue, qui passât la mesure humaine. Dieu est fidèle ; il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation, il vous donnera le moyen d'en sortir et la force de la supporter » (1 Co 10, 13). Il nous appartient de connaître les différents aspects de ces commandements pour que l'Ennemi ne nous trompe pas.

On trouve les dix commandements dans le livre de l'Exode et dans le Deutéronome.

Exode 20, 1-17

1 Dieu prononça toutes ces paroles, et dit :
2 "Je suis Yahvé, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.
3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
4 Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre.
5 Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car moi Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants pour ceux qui me haïssent,
6 mais qui fais grâce à des milliers pour ceux qui m'aiment et gardent mes commandements.
7 Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux.
8 Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier.
9 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;
10 mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu ne feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes.
11 Car en six jours Yahvé a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu'ils contiennent, mais il s'est reposé le septième jour, c'est pourquoi Yahvé a béni le jour du sabbat et l'a consacré.
12 Honore ton père et ta mère, afin que se prolongent tes jours sur la terre que te donne Yahvé ton Dieu.
13 Tu ne tueras pas.
14 Tu ne commettras pas d'adultère.
15 Tu ne voleras pas.
16 Tu ne porteras pas de témoignage mensonger contre ton prochain.
17 Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, rien de ce qui est à ton prochain."

Deutéronome 5, 6-21

6 Je suis Yahvé ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.
7 Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
8 Tu ne te feras aucune image sculptée de rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux là-haut, ou sur la terre ici-bas, ou dans les eaux au-dessous de la terre.
9 Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux ni ne les serviras. Car moi, Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants, pour ceux qui me haïssent,
10 mais qui fais grâce à des milliers, pour ceux qui m'aiment et gardent mes commandements.
11 Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux, car Yahvé ne laisse pas impuni celui qui prononce son nom à faux.
12 Observe le jour du sabbat pour le sanctifier, comme te l'a commandé Yahvé, ton Dieu.
13 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage,
14 mais le septième jour est un sabbat pour Yahvé ton Dieu. Tu n'y feras aucun ouvrage, toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes. Ainsi comme toi-même, ton serviteur et ta servante pourront se reposer.
15 Tu te souviendras que tu as été en servitude au pays d’Égypte et que Yahvé ton Dieu t'en a fait sortir d'une main forte et d'un bras étendu ; c'est pourquoi Yahvé ton Dieu t'a commandé de garder le jour du sabbat.
16 Honore ton père et ta mère, comme te l'a commandé Yahvé ton Dieu, afin que se prolongent tes jours et que tu sois heureux sur la terre que Yahvé ton Dieu te donne.
17 Tu ne tueras pas.
18 Tu ne commettras pas l'adultère.
19 Tu ne voleras pas.
20 Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
21 Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, tu ne désireras ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur ou sa servante, ni son bœuf ou son âne : rien de ce qui est à ton prochain

 

 

Pin It

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

© 2017 Abbé Blaise Bicaba

Please publish modules in offcanvas position.